Une adolescente de 16 ans poignardée près de Grenoble alors qu’elle faisait son jogging

En début de soirée dimanche 3 janvier, une adolescente a été retrouvée avec un couteau de cuisine planté dans le ventre dans une rue de Saint-Egrève, en Isère. Elle a d’abord expliqué avoir été agressée par un inconnu avant de se rétracter et de reconnaître une tentative de suicide.

publicités

Le procureur de la République de Grenoble Eric Vaillant annonce ce lundi matin que la jeune fille, dont le pronostic vital n’est pas engagé, a tenté de se suicider dimanche soir à Saint-Egrève (Isère). Les sapeurs-pompiers, qui sont intervenus vers 20 heures ce dimanche 3 janvier, ont trouvé la victime avec un couteau de cuisine planté dans l’abdomen.

Elle a reconnu avoir fait une tentative de suicide

D’après le procureur de la République de Grenoble Eric Vaillant, elle a donné l’alerte elle-même en téléphonant à un ami, qui a déclenché les secours dans la foulée, , comme l’a révélé  Le Dauphiné Libéré.

publicités

Malgré sa blessure, la jeune femme est parvenue à prévenir un ami par téléphone, qui a appelé les secours. En urgence absolue, elle a ensuite été transportée au CHU de Grenoble. Son pronostic vital n’est pas engagé.

L’agression a eu lieu sur un sentier forestier isolé de Saint-Egrève, en Isère. • © AUBERTEGRET C. / France 3 Alpes

« son pronostic vital n’est pas engagé et sa plaie a été suturée », révèle le procureur de la République de Grenoble. La jeune Iséroise a ainsi reconnu « avoir fait une tentative de suicide et avoir spécialement acheté un couteau pour cela », confie Eric Vaillant.

publicités

Une fausse déclaration

Entendue par les enquêteurs ce lundi matin, la jeune fille a d’abord expliqué qu’elle était en train de faire son jogging au moment de l’agression, qui a eu lieu sur un sentier entouré de terrains privés et très isolé. « Elle explique qu’elle faisait du jogging […] quand elle s’est faite agresser par une personne qui aurait surgit d’un chemin adjacent et lui aurait asséné un coup de couteau dans l’abdomen avant de s’enfuir » a résumé le Parquet en début de matinée.

Le pronostic vital de la victime n’est pas engagé. Photo Le DL

Puis au fil de l’audition, la victime a finalement changé de version. Selon le procureur de la République de Grenoble, elle aurait avoué aux gendarmes « avoir fait une tentative de suicide et avoir spécialement acheté un couteau pour cela ».

Franbuzz sur Facebook

Répondre