Une conseillère de Pôle Emploi tuée par balle dans la Drôme, une autre femme gravement blessée

Tandis que le tireur présumé prenait la fuite, son véhicule a percuté une voiture de police qui tentait de l’intercepter. Il a alors été interpellé. Il a également blessé une personne à Guilherand-Granges (Ardèche).

publicités

Un homme armé a tué ce jeudi matin par balle une conseillère Pôle Emploi à Valence, dans la Drôme, avant de se rendre dans une entreprise en Ardèche où il a blessé une autre femme, a-t-on appris de source policière, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Une autre femme grièvement blessé

Selon Europe 1, il aurait ensuite pris la fuite. Il aurait une nouvelle fois fait usage de son arme et aurait blessé gravement une femme, employée d’une société de recyclage, rapporte France Bleu.

publicités

L’homme retourne ensuite à Valence où il est percuté par un véhicule de police qui parvient à l’interpeller. Âgé de 45 ans, il est inconnu de la police et du renseignement territorial. La police judiciaire de Lyon est saisie.

Les policiers ont stoppé le tireur sur le pont Mistral. © Radio France – Willy Moreau

Une vengeance ?

Les policiers qui poursuivaient le tireur l’ont percuté un peu après 9h30 sur le pont Mistral entre Guilherand et Valence pour le stopper. L’homme a été interpellé. Les trois policiers présents dans la voiture ont été légèrement blessés. La piste terroriste est écartée. C’est la piste d’une vengeance qui est envisagée à ce stade.

publicités

Cet ingénieur originaire de Meurthe-et-Moselle, domicilié à Nancy, a travaillé chez Faun d’où il aurait été licencié il y a une dizaine d’années. Connaissait-il personnellement ses deux victimes ? Ou ont-elles été visées parce qu’elles étaient ses interlocutrices ? L’enquête a été confiée à la PJ de Valence.

La ministre du Travail attendue sur place

Le Premier ministre Jean Castex a réagi sur Twitter, en saluant « le sang-froid » et le « professionnalisme » des forces de l’ordre. Avant de préciser que la ministre du Travail et de l’Emploi Elisabeth Borne va se rendre sur place dans la journée.

« Très émue », la ministre du Travail Elisabeth Borne indique qu’elle va se rendre place dans la journée.

Franbuzz sur Facebook

Répondre