Une enseignante d’un lycée de Roubaix « bousculée et insultée » par un élève, l’établissement fermé

Une dizaine de jours après l’agression d’une professeur à Combs-la-Ville, une enseignante et été insultée et bousculée mardi 19 octobre à Roubaix (Nord) par un élève extérieur à sa classe. Le lycée a été fermé après l’agression.

publicités

Les cours ont été suspendu pour l’après-midi, au lycée Jean Moulin de Roubaix de Roubaix, dans la métropole de Lille, ce mardi 19 octobre 2021. Cela fait suite à l’agression d’une enseignante par un élève. Selon le rectorat, elle a été « insultée » et « bousculée » alors qu’elle assurait son cours.

Une plainte va être déposée

Selon un autre professeur de l’établissement, l’élève serait entré dans une classe qui n’était pas la sienne en plein cours. L’enseignante lui a demandé de quitter les lieux, puis de présenter son carnet de correspondance, ce qu’il se serait refusé à faire. Leur échange aurait dégénéré, jusqu’à ce que l’élève bouscule l’enseignante dans le couloir.

publicités

Le rectorat indique que le proviseur, Pascal Grouselle, accompagne la professeure dans sa démarche de dépôt de plainte. De son côté, la rectrice de l’académie de Lille « condamne avec la plus grande fermeté cet acte isolé et assure l’enseignante, ainsi que l’ensemble de la communauté éducative de l’établissement, de son soutien plein et entier« .

Une ambiance tendue depuis la rentrée

L’évènement arrive dans un contexte déjà « compliqué« , explique un professeur. « Depuis la rentrée, on a déjà eu pas mal de soucis, il y a de plus en plus d’incivilités« , raconte-il, évoquant une bagarre à la machette devant l’établissement le mois dernier, et des jets de bombes lacrymogènes au deuxième étage du lycée il y a quelques jours.

publicités

Ce qui a conduit l’équipe éducative, avant même cet incident, à faire une demande d’audience auprès du rectorat pour obtenir plus de moyens. Ce mardi, plusieurs enseignants ont fait valoir leur droit de retrait. Les cours reprendront normalement dès mercredi 20 octobre, mais une grève pourrait avoir lieu à la rentrée des vacances de la Toussaint, le 8 novembre.

Cinq mois de prison pour l’agresseur de Combs-la-Ville

Cet incident intervient dix jours après celui de Combs-la-Ville (Seine-et-Marne) où une professeur a été violemment projetée contre un mur en plein cours.
Selon les informations d’Actu, le lycéen de 18 ans qui avait bousculé sa professeur a été condamné en comparution immédiate le 13 octobre à une peine de cinq mois de prison avec sursis probatoire de deux ans, avec obligation de soins et de formation.
Il devra également effectuer un travail d’intérêt général et un stage de citoyenneté. Il lui est interdit d’entrer en contact avec sa victime âgée de 66 ans.

Franbuzz sur Facebook

Répondre