Une femme déclarée morte de la Covid se réveille juste avant sa crémation

Juste avant sa crémation, Shakuntala Gaikwad, une Indienne de 76 ans, s’est réveillée. Ses proches la croyaient morte des suites du coronavirus. La septuagénaire avait simplement perdu connaissance et s’est réveillée lors de la mise en bière.

publicités

Il s’en est fallu de peu. Une femme de 76 ans, habitant au village de Mudhale dans le centre de l’Inde, a contracté la Covid-19 début mai. Alors que son état se détériorait, sa famille a décidé de la faire hospitaliser le 10 mai dernier dans un hôpital de Baramati, une ville à 250 kilomètres de Bombay.

L’histoire a de quoi effrayer. Testée positive au Covid-19 la semaine passée, son état de santé s’est dégradé et elle a perdu connaissance quelques jours plus tard. Sa famille la croyant décédée, ses proches l’ont préparée pour la crémation, avant qu’elle ne finisse par se réveiller, en panique.

publicités

Ses proches l’ont ramené à la maison et ont commencé à se préparer à l’incinération. Mais alors qu’ils étaient en train de pleurer sa perte, la vieille dame s’est mise à pleurer puis a ouvert les yeux. Choquée, sa famille l’a emmenée à l’hôpital.

Testée positive il y a une dizaine de jours

Alors que ses proches patientaient en espérant que la malade soit admise à l’hôpital, Shakuntala Gaikwad a perdu connaissance. Les membres de sa famille ont ensuite remarqué qu’elle ne semblait plus présenter de signes vitaux.

publicités

Sûre de la mort de la septuagénaire, la famille a alors ramené son corps à son domicile, prévenu le reste de leurs proches et commencé à organiser les funérailles de Shakuntala Gaikwad, notamment sa crémation.

Mais alors que le cercueil de la défunte était prêt à être enflammé, la septuagénaire a repris connaissance. Elle a rouvert les yeux et a commencé à pleurer, d’après le témoignage d’un policier qui a assisté à la scène.

Choqués, ses proches l’ont immédiatement amenée à l’hôpital. Elle a cette fois-ci été prise en charge pour un « traitement complémentaire ». Aucune information sur son état de santé n’a depuis été communiquée. Ce mercredi, l’Inde a recensé plus de 4.500 décès liés au coronavirus en une journée, battant son propre record, rappelle Ouest France.

Flambée épidémique et saturation des hôpitaux

La situation sanitaire est critique depuis plusieurs semaines en Inde, où une flambée épidémique a début fin mars. Début mai, le pic épidémique a été atteint dans ce pays de 1,3 milliard d’habitants. Pour autant, le nombre de morts continue d’augmenter, et le virus tue tous les jours plus de 4000 personnes. Une crise renforcée par l’apparition d’un double variant du Covid-19, potentiellement plus transmissible et résistant aux vaccins.

En parallèle, un violent cyclone a frappé le deuxième pays le plus peuplé au monde, faisant redouter des coupures d’électricité mais aussi un nouvel afflux de patients dans des hôpitaux déjà saturés.

Franbuzz sur Facebook

Répondre