Une grand-mère achète une maison à côté d’une route fréquentée et se plaint du bruit

Un couple de Britanniques est moqué pour avoir fait l’acquisition d’une maison au bord de l’A446 avant de se plaindre du bruit. Jackie McCormack et son mari James assurent pourtant que le niveau sonore dépasse la limite légale autorisée.

publicités
VIA : Les crieurs du web

Il n’est pas rare que nos rêves immobiliers ne collent pas vraiment avec notre budget. Pour Jackie et son époux James, vivre dans une maison était un réel désir. Les grands-parents de 58 ans ne pouvaient toutefois pas se permettre d’acquérir une propriété dans un endroit réellement calme, ils ont alors choisi d’acheter une maison au bord d’une route très fréquentée.

Le rêve immobilier de toute une vie, gâché par le bruit

Pour cette maison de 3 chambres située à Coleshill, dans le Warwickshire, les Britanniques ont déboursé moins de 325 000 livres (377 422 euros). En effet, 25 000 livres ont été retirés du prix initial, ce qui a décidé les Britanniques à faire une offre. Problème : la jolie maison se trouve à 3 mètres seulement de l’A446. Bien sûr, le couple ne pouvait ignorer ce détail avant d’emménager dans leur nouveau logement, fin février.

publicités
image: Sun

Jackie et James soutiennent l’avoir visitée lorsque la circulation était relativement calme. Ils ne se seraient pas rendu compte du bruit réel généré par le passage des véhicules à quelques mètres seulement de leur maison. Dès leur emménagement, le niveau sonore généré par la route les a réellement surpris.

Depuis, le couple qui s’est plaint du bruit dans les médias est victime de moqueries. « Je savais qu’il s’agissait d’une route très fréquentée, il n’y a pas moyen d’y échapper. Je serais stupide si je ne l’avais pas remarqué, insiste Jackie auprès du Sun. Mais à ce point, comment aurais-je pu le savoir ? »

publicités
image: Sun

Le niveau sonore du trafic routier dépasse les 120 décibels

En effet, les tests effectués par Jackie grâce à une application sur son iPhone prouvent que le niveau sonore est trop élevé. En intérieur, la Britannique mesure près de 85 décibels dus au passage des véhicules. Un bruit qui équivaut à celui généré par certains outils électriques. Dans le jardin qui jouxte la route, l’application de la grand-mère détecte des niveaux sonores supérieurs à 120 décibels, soit l’équivalent d’un concert de rock.

image: Sun

The Sun rappelle qu’au-delà de 85 décibels, il est conseillé de porter des protections pour éviter les lésions auditives. C’est d’ailleurs ce que font Jackie et James, qui ont commandé sur Amazon toutes sortes de dispositifs destinés à atténuer le bruit. « Nous avons des bouchons d’oreille la nuit, mais le bruit sourd nous réveille. C’est choquant, mais personne ne veut en prendre la responsabilité », insiste la Britannique.

image: Sun

Le couple, qui explique que le trafic fait également « vibrer » leur maison, dénonce un réel risque pour leurs santé et leur sécurité. Les propriétaires souhaitent que le conseil municipal installe des barrières le long de la route pour réduire le bruit et la pollution. En effet, le niveau sonore n’est pas la seule préoccupation du couple. Dans leur salle de bain, Jackie peut écrire son nom avec la poussière entraînée par le passage des véhicules, assure-t-elle. Reste à savoir si la municipalité tiendra compte de leurs requêtes.

Source : Les crieurs du web

Franbuzz sur Facebook

Répondre