Une jeune Américaine violée dans un train, sous le regard de passagers complètement passifs

Une jeune femme a été violée dans un train en Pennsylvanie (Etats-Unis) sous les yeux des autres passagers présents qui n’ont pas réagi. L’auteur présumé des faits a été interpellé.

publicités

Aucun n’est intervenu, et aucun n’a pris la peine d’alerter les forces de l’ordre ou les secours. Une femme a été violée la semaine dernière dans un train de banlieue près de Philadelphie (Pennsylvanie), sous le regard des autres passagers, inertes devant la scène, a indiqué la police américaine, comme le rapporte le New York Times.

Le 13 octobre dernier, vers 23 heures, une femme prend un train direction Upper Darby, ville de Pennsylvanie aux Etats-Unis. Un homme de 35 ans vient alors s’asseoir à côté d’elle et tente d’entamer la conversation. La femme repousse comme elle peut les avances de l’homme qui devient de plus en plus agressif.

publicités

« Je n’ai pas de mots pour ça. Je ne peux tout simplement pas imaginer voir ce que vous voyez de vos propres yeux, voir ce que cette femme traversait, sans intervenir pour l’aider » a témoigné le commissaire de police à l’arrivée du train de la Southeastern Pennsylvania Transportation Authority (Septa), relate le site Slate.fr.

L’officier de police a fait part de son dégoût après une sordide affaire survenue le 13 octobre dernier vers 23 heures dans un wagon. Toute la scène de l’agression sexuelle a été filmée dans son intégralité, de même que la passivité des passagers. Pas « des dizaines de personnes », a-t-il ajouté, mais il y avait assez de monde pour agir « collectivement ».

publicités

Les passagers recherchés

Les agents de la société de transport ont interpellé le suspect, un homme de 35 ans, qui a été remis aux forces de l’ordre et placé en détention. La police cherche désormais à identifier les passagers pour les interroger comme témoins.

Les passagers passifs devant cette scène pourraient possiblement être inculpés eux aussi. Mais le commissaire s’est refusé à en dire plus sur cet aspect de l’affaire, rapporte le New York Times. L’Etat de Pennsylvanie ne possède, en effet, pas de loi relative à la non-assistance à personne en danger.

Ce n’est qu’après qu’un employé de la compagnie a composé le 911 que l’intervention a eu lieu, permettant d’arrêter le coupable de 35 ans contre lequel les images vidéo sont implacables.

Le porte-parole de la Septa a confirmé que l’enquête s’attachait désormais à identifier les passagers pour les auditionner comme témoins.

Avec Agences

Franbuzz sur Facebook

Répondre