Une retraitée lègue sa maison pour en faire un refuge pour chats abandonnés (Essonne)

Très sensible à la cause animale, Nicole Gauthier, 84 ans, a pris des dispositions, avec l’accord de ses proches, pour que son logement de Montgeron devienne un refuge pour chats géré par l’association Stéphane Lamart.

publicités

À Montgeron (Essonne), des centaines de photos de chats s’étalent sur les murs d’un pavillon : celui de Nicole Gauthier, 84 ans, et qui est encore capable de mettre un nom sur chacun d’entre eux.

Grande amoureuse des félins, Nicole a d’ailleurs décidé de faire don de sa maison à l’association de défense des animaux Stéphane Lamart. Il s’agit de deux pavillons côte à côte et qui communiquent entre eux, et dont l’un est d’ores et déjà dédié à l’accueil d’animaux, en particulier des chats, a rapporté Le Parisien.

publicités

Cette demeure est venue s’ajouter aux nombreuses autres que possède l’association à travers toute la France, a précisé le quotidien. Celle-ci espère pouvoir y accueillir jusqu’à 50 chats « dont les maîtres sont décédés » afin de leur éviter l’euthanasie, a confié Stéphane Lamart à nos confrères. Les félins seront ensuite proposés à l’adoption.

Un pavillon « estimé à 270 000 € »

L’octogénaire à l’origine de cette donation possède deux pavillons côte à côte, dont l’un sert déjà de refuge pour une douzaine de chats, a fait savoir le journal francilien. Cette amoureuse des félins a dédié une grande partie de sa vie à leur protection et souhaite qu’ils continuent d’être pris en charge après sa mort.

publicités

La propriété léguée « est estimée à environ 270 000 € », a indiqué le responsable de l’association. Des travaux devront être réalisés en son sein pour la rendre conforme aux exigences de la direction départementale de la protection des populations, a-t-il notamment détaillé à nos confrères.

Du côté de Nicole, tout a commencé en 1983, quand elle a créé son association de défense des animaux : « À l’époque, j’étais responsable d’une association qui s’occupait de personnes âgées. Une dame est morte d’un cancer du foie. Elle avait 33 chats. Je les ai tous récupérés. J’aime tellement les animaux », a-t-elle partagé, en indiquant que depuis, elle n’a eu de cesse de recueillir des chats et d’autres animaux.

Puis, il y a un an, Nicole a découvert l’association Stéphane Lamart : « J’ai vu une publicité et découvert les actions qu’ils mènent, alors je les ai contactés pour un don. » Sa maison donc. « La condition, c’est qu’ils continuent à accueillir des chats », a-t-elle partagé.

Pour Stéphane : « Ce don nous permettra de prendre son relais. Nous y accueillerons des chats dont les maîtres sont décédés. Souvent, les gens nous contactent pour prendre leurs animaux en charge à leur décès. Cela évitera des euthanasies ou que des chats soient livrés à eux-mêmes, dans la rue. »

Aussi, le pavillon étant repris en charge par une association reconnue d’utilité publique, « nous devrons faire des travaux et nous conformer aux exigences de la direction départementale de la protection des populations. J’espère que nous pourrons accueillir jusqu’à 50 chats, qui pourront être mis à l’adoption », a conclu Stéphane.

Franbuzz sur Facebook

Répondre