Une statue de la Vierge retrouvée caillassée et décapitée dans le Tarn-et-Garonne

Une statue de la Vierge a été ciblée par un ou des inconnus à Montpezat-de-Quercy, dans le Tarn-et-Garonne ce lundi 2 novembre. Une dégradation volontaire selon la mairie, qui a porté plainte auprès de la gendarmerie.

publicités

Les faits ont été constatés en début de semaine, à Montpezat-de-Quercy, au nord du Tarn-et-Garonne. Une statue de la Vierge, située dans une grotte de ce village d’environ 1.600 habitants, a été la cible de dégradations. Selon La Dépêche du Midi, elle a été décapitée, et la tête retrouvée brisée juste derrière. Une image tout sauf anodine, dans le contexte actuel.

La paroissienne a donc immédiatement prévenu le maire de la commune, qui s’est rendu sur place. Et selon Gérard Mounié, pas de doute, il s’agit d’un acte intentionnel : la coupure est trop nette, et la statue trop protégée par l’alcôve pour qu’une branche ou une pierre soit venue l’abîmer.

publicités
La Vierge décapitée – DDM – DDM / ladepeche.fr

« La décapitation est un mot choc en ce moment », commente Mgr Ginoux, évêque du diocèse. « Je n’ai pas vu, j’ai les renseignements de la base. Il semblerait que ce soit des jeunes désœuvrés puisque d’autres méfaits ont été constatés.»

« Je suis peiné et je déplore ce manque de correction, cette méconnaissance de l’objet sacré. La statue a été lapidée, faut-il en conclure que l’une des pierres a touché la tête par hasard ? Ou faut-il penser qu’il s’agit de mauvais tireurs qui visaient la tête et ont lapidé le corps ? ».

publicités
La Vierge décapitée – DDM – DDM / ladepeche.fr

L’évêque de Montauban Mgr Bernard Ginoux, cité par le quotidien régional, indique par ailleurs que « la statue a été lapidée ». Ce n’est pas la première fois que la commune est touchée par ce type d’actes de vandalisme, et la piste de « jeunes désœuvrés » est évoquée. La municipalité a décidé de porter plainte.

La mairie a donc déposé une plainte le lendemain auprès de la gendarmerie pour retrouver l’auteur de la décapitation. « On ne comprend pas ce genre de faits, surtout ici » s’interroge le maire. « Face à cet acte, il y a de la colère et de l’incompréhension ».

Franbuzz sur Facebook

Répondre