VIDÉO – Des policiers font la fête dans un commissariat en plein couvre-feu, sans respect des gestes barrières, une enquête ouverte

Des images d’un pot de départ avec une trentaine de policiers dans un commissariat de Seine-Saint-Denis le 22 janvier dernier ont été diffusées sur les réseaux sociaux, ce mercredi. Une enquête a été ouverte.

publicités

Une trentaine de policiers étaient réunis dans les locaux du commissariat d’Aubervilliers, vendredi 22 janvier 2021, sans respect des gestes barrières et en plein couvre-feu, comme le révèle une vidéo publiée par le site Loopsider, ce mercredi 27 janvier 2021.

Un « pot de départ » dans le commissariat

On y voit plusieurs dizaines de personnes faire la fête et danser les unes avec les autres. Et il ne s’agit pas d’une soirée clandestine comme les autres: celle-ci a lieu au commissariat de police d’Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, ses participants sont agents, lieutenants, capitaines et assument, entre autres tâches, celles d’infliger des amendes à ceux qui ne respectent pas les mesures prises pour limiter la diffusion du Covid-19.

publicités

Verre à la main, musique à fond, les policiers dansent, se serrent dans les bras sans masque, sans respecter la distanciation, alors qu’il est 18 heures passées et que le couvre-feu entre en vigueur pour tous les Français, en principe. Parmi la trentaine de participants à cette fiesta, qui s’est éternisée tard dans la nuit, il y aurait des capitaines et des officiers de police judiciaire.

Une fois la commissaire partie de l’établissement, la fête qui se déroulait dans la salle de repos du commissariat est montée d’un cran et a duré jusqu’à 3 heures du matin alors que le couvre-feu entre en vigueur à partir de 18 heures.

publicités

Une enquête administrative ouverte

Contactée, la préfecture de police indique que « les rassemblements conviviaux sont interdits dans les commissariat et qu’il y a des rappels réguliers aux agents des gestes barrières ».

Après la diffusion de ces images, la Préfecture de Paris a indiqué qu’une «enquête administrative est diligentée et des sanctions administratives seront prises à l’encontre des participants» de ce pot de départ.

Franbuzz sur Facebook

Répondre