VIDÉO – Didier Raoult contre un nouveau confinement: « C’est mieux de ne pas confiner, on va rendre tout le monde fou »

En France, de nombreuses voix s’élèvent contre un éventuel reconfinement. Parmi ses opposants figure le professeur Didier Raoult. Il estime qu’aucune démonstration n’a été faite pour prouver l’efficacité des mesures prises par le gouvernement contre le coronavirus

publicités

Le professeur controversé estime que les restrictions sanitaires ne jouent pas de «rôle» dans le contrôle de l’épidémie. Il déplore une «société d’obèses», régie par une «émotion disproportionnée». Il a évoqué deux facteurs qui seraient à l’origine de la dégradation de la situation sanitaire en France : l’âge et le surpoids.

Dans un entretien accordé à Radio Classique et au Figaro, le professeur Didier Raoult s’est opposé à l’introduction d’un troisième confinement, affirmant qu’il aurait de graves conséquences psychologiques sur la population. Il estime d’ailleurs que les précédentes mesures n’ont pas «joué un rôle dans le contrôle de l’épidémie».

publicités

«On ne va pas proposer à la population de vivre entièrement cloisonnée tout le reste de l’histoire de l’humanité ! », s’est exclamé le 28 janvier le professeur Raoult dans une entrevue à Radio classique, en partenariat avec Le Figaro. « C’est mieux de ne pas confiner (les gens), on va rendre tout le monde fou ! »

« Maintenant que ça fait, un an, nous pouvons analyser les données sociales qui ont été prises pour essayer de contrôler les maladies », explique le professeur au micro de Sud Radio le 29 janvier. «On ne peut pas dire (que les mesures prises ont) joué un rôle dans le contrôle de l’épidémie.»

publicités

“On vit dans une société d’obèses”

Selon lui, deux facteurs bien spécifiques expliqueraient la situation sanitaire en France: l’âge et le surpoids de la population.

« On vit dans une société d’obèses (…) le vrai point de lutte, c’est contre l’obésité et la consommation de boisson sucrée », avance le professeur marseillais avant d’évoquer l’âge de ses compatriotes. « La mortalité actuelle, c’est 81 ans de moyenne d’âge. La Covid ne va pas changer l’espérance de vie ».  Néanmoins, une étude de l’Insee révèle que l’épidémie a fait baisser l’espérance de vie de 0,4 an chez les femmes et de 0,5 an chez les hommes en France.

Plus globalement, Didier Raoult se montre très critique concernant la gestion de la crise par son pays. « Avec le temps, on écrira l’histoire de cette maladie en disant: ‘À l’époque, ils étaient fous. Au lieu de soigner les gens, ils leur disaient de rester chez eux sans se soigner, et c’est l’une des choses les plus étranges de l’histoire des pays modernes’ », conclut l’infectiologue.

Soigner les gens

M.Raoult considère toujours que la stratégie de confinement adoptée depuis presque un an par le gouvernement n’est pas la bonne. «On écrira avec le temps l’histoire de cette maladie en disant qu’il y a eu une époque où ils ont été fous, au lieu de les soigner ils les ont obligés à rester à la maison sans se soigner. C’est l’une des choses les plus étranges de l’histoire des pays modernes», conclut-il.

Franbuzz sur Facebook

Répondre